Ile de Vancouver – Télégraph Cove

Avant de traverser, nous allons – sur les conseils de la personne à l’accueil de l’hôtel – prendre notre petit déjeuner au Julie’s airport café près de l’aéroport. Ambiance très avions, il y en a pour tout les styles. Très chouette adresse à Powel River.

Puis, nous prenons le ferry pour rejoindre l’ile de Vancouver et continuons notre route jusqu’à Télégraph Cove et plus précisement au Hidden Cove Lodge, un endroit au bout du bout, autonome en énergie, au bout d’un chemin menant à une crique superbe. L’endroit est tel que prévu et l’accueil est agréable. Nous passerons 3 nuits ici, les repas sont pris sur place, chaque jour différents et tous bons. De plus la vue sur l’océan est un régal ce qui ajoute au plaisir du repas.
Repos bienvenu pour cette fin d’après-midi

Après une nuit au calme et un petit déjeuné matinal, nous allons jusqu’à Port Mc Neil embarqué sur le ferry nous emmenant jusqu’à l’ile de Cormorant Island où vit une tribut indienne importante. Connue pour ses ombreux totems et son petit musée autochtone, cette petite ile est bien agréable. Le brume du matin a du mal à se lever, ce qui laisse une vision mystérieuse flottée ans l’air. 

Nous parcourons l’ile et visitons le musée très intérressant. Reprenons le ferry pour aller jusqu’au village de Télégraph Cove, charmant petite communauté – encore une fois très touristique bien que très éloignée des sentiers battus.. Maisons ressemblant à Chiloe au Chili avec le soleil ! Il ya foule pour l’observation des baleines ou des orques , mais nous les voyons de si loin que cela est peut motivant. La soirée sera tranquille dans notre lodge décidément bien agréable

Le dernier jour, lever au aurore pour prendre le bateau – très petit – et rejoindre un groupe d’une dizaine de personne pour une sortie afin d’observer les ours. Une partie de groupe accompagne un couple de photographe professionnel qui organise des tours “photos”. Ils viennent majoritairement d’Australie.  Ils sont équipés d’appareils pros, autant dire que nous sommes ridicules avec notre zoom, qui nous semblait très bien pourtant.
La ballade est très belle, le matin se dégageant avec la brume, le fjord que nous empruntant nous offre de belles images. Nous arrivons à observer 2 ours, ce qui semble peut pour les organisateurs, mais cela est assez impressionnant. Au retour, après un repas sur le bateau, nous pouvons observer des orques et des baleines, mais il est impossible de s’approcher à moins de 200m. Nous qui avons vu les baleines de si près en Australie sommes un peu déçus.
A chaque observation, les “photographes” mitraillent comme des dingues. Cela nous fait sourire, car nous ne savons pas quelles photos ils vont sélectionner. Aaron Dawling nous a fait le plaisir de nous envoyer quelques photos – nous en mettons 2 – en plus des nôtres (voir la signature) – Merci à lui.

Nous sommes fatigués mais ravi, la ballade et la découverte des animaux nous ont comblé. Demain, remontée de l’ile jusqu’à Victoria. Une autre étape.